Papanosh au Périscope le 10 février

Papanosh au Périscope le 10 février.

 
papanosh«  Sur ¡ Oh Yeah Ho ! c’est avec une véritable jubilation que Papanosh nous emmène dans les contrées imaginaires de Mingus. Car c’est bien dans ce sens-là que ça se passechacun des arrangements nous le rappelle, à commencer par « Peggy’s Blue Skylight/Cancion Mixteca » où l’élégance tumultueuse de l’alto de Nathanson s’esquive pour une bluette mexicaine qui rappelle le Paris,Texas de Wenders avant de repartir de plus belle. De même, sur « Gibril The Clown », l’orchestre allie le « Gibril Circus » de son premier disque et « The Clown » de Mingus. Le résultat est étonnant et extrêmement raffiné. Le spoken word de Roy Nathanson ajoute une touche de poésie à une visite qui n’a rien de nostalgique, ni de muséal

Infos et réservations.